0

Réparation carburateur : les 3 principaux problèmes de carburation

Réparation carburateur

Le carburateur est une partie du moteur qui assure le mélange gazeux (air essence) pour obtenir un bon rendement en énergie. Une panne au niveau du carburateur requiert une réparation immédiate pour que le moteur puisse fonctionner correctement. Dans cet article, nous allons vous présenter les 3 problèmes de carburation la plus courante que vous pourrez rencontrer.

Obturation du gicleur

Un ou plusieurs gicleurs peuvent être obstrués par des saletés contenues dans l’essence. Cela entraîne l’une des pannes de carburateur les plus fréquentes. Pour détecter un gicleur bouché, vérifiez si le moteur :

  • arrive à démarrer sans problème et à tenir le ralenti, mais cale avant l’accélération (dans ce cas, c’est le gicleur principal qui est atteint)
  • fonctionne correctement, mais cale à bas régime (il s’agit d’un problème au niveau du gicleur de ralenti)

En cas de souci à l’accélération, cela peut être lié à l’obturation du gicleur de pompe de reprise ou à la crevaison de la membrane de cette pompe. Dans tous les cas, il suffit de démonter le gicleur endommagé pour le déboucher à l’air comprimé ou à l’aide d’un fil de Nylon. Pour reconnaître les gicleurs bouchés, lisez votre manuel d’entretien ou une revue spécialisée. S’il n’est pas possible de déboucher le gicleur, il faut le changer.

Mise en garde : ne jamais déboucher un gicleur à l’aide d’un fil de fer ou d’une aiguille. Cela détruirait son alésage.

Usure du pointeau

Quand le moteur est facilement noyé ou consomme anormalement du carburant, cela indique un excès d’essence dans la cuve. Cela résulte souvent d’une usure de pointeau. Mais il est un peu difficile d’y accéder. Pour procéder, il faut d’abord déposer le filtre à air. Ensuite, retirer successivement les vis qui fixent le couvercle de cuve au carburateur. Durant cette étape, il faut soulever soigneusement le couvercle pour éviter de faire tomber le flotteur et son axe.

Puis, placez le couvercle à l’envers sur l’établi. Poursuivez en retirant le flotteur et son axe. Prenez soin de vérifier que le flotteur n’est pas perforé et que sa patte ne soit pas courbée, ni trop usée. Dans ces cas, ils doivent être changés. Après cela, vous pouvez accéder au pointeau qui s’enlève facilement. Dévissez le siège avec une clé à œil ou à pipe. À savoir que le pointeau et son siège sont forcément fournis ensemble.

Prises d’air

Si le moteur a du mal à démarrer à froid, alors qu’il y a des ratés durant l’accélération, cela vient d’un problème du mélange gazeux. C’est-à-dire que l’air est en surplus. Le principal facteur de ce problème est une prise d’air qui se trouve :

  • soit au niveau de l’axe du papillon des gaz qui est très usé;
  • soit au niveau du joint entre le carburateur et la pipe d’admission.

Dans le premier cas, il faut impérativement que le carburateur soit remplacé. Dans l’autre, il faut déposer le carburateur afin de remplacer ce joint endommagé. Si vous rencontrez d’autres problèmes que ceux du carburateur, vous trouverez en ligne des conseils et des professionnels en réparation bateau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *